AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Trolls & Légendes 2015 §

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunday

avatar

Nombre de messages : 776
Localisation : je t'aurais bien dit mais ça va pas te plaire.
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Trolls & Légendes 2015 §   Ven 13 Fév - 15:47

Ils viennent d'annoncer (ce qui m'a motivé à lancer enfin ce post) LA PROJECTION DE L'HISTOIRE SANS FIN EN PRESENCE DE L'ACTEUR QUI JOUAIT ATREYU OMFG %%%%%%%%%%%%%%**µ

Il risque d'y avoir *un peu* la queue pour pouvoir y assister, mais c'est fou.

C'EST FOU.

_________________
Défenseur de la veuve et de l'orphelin,
Rempart radieux face aux ténèbres,
Icône de la mode et parangon du bon goût,
Saint-Just Le Martel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunday

avatar

Nombre de messages : 776
Localisation : je t'aurais bien dit mais ça va pas te plaire.
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Trolls & Légendes 2015 §   Lun 2 Mar - 16:43

J'ai ma place.


Things are moving.

_________________
Défenseur de la veuve et de l'orphelin,
Rempart radieux face aux ténèbres,
Icône de la mode et parangon du bon goût,
Saint-Just Le Martel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lidless_Eye
Grand Oeil
Grand Oeil
avatar

Nombre de messages : 2514
Age : 33
Localisation : Cette obscure clarté qui tombe des étoiles...
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Trolls & Légendes 2015 §   Lun 6 Avr - 17:21

Le récit très réaliste et détaillé des événements... Soonᵀᴹ

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctisagmen.darkbb.com
Lidless_Eye
Grand Oeil
Grand Oeil
avatar

Nombre de messages : 2514
Age : 33
Localisation : Cette obscure clarté qui tombe des étoiles...
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Trolls & Légendes 2015 §   Ven 10 Avr - 22:43

Premier jour

La file!

J'arrive sur place, mon ticket en poche, sous une fine pluie glacée bien comme il faut et me dirige vers l'entrée du bâtiment. En chemin j'aperçois une file de plusieurs kilomètres de long... "sans doute les pauvres gens qui n'ont pas de tickets" me dis-je, hélas bien naïvement!

Car en effet, comme me l'explique rapidement un gros blaireau courageux bénévole en T-Shirt orange, et comme me le confirmera par la suite un valeureux vampire parti glaner des informations, cette année, cette file sans fin qui d'habitude ne concerne que les vils paysans n'étant pas foutus d'acheter leur ticket par avance, alors que putain sérieux c'est quand même pas si difficile que ça, merde, est ici réservée aux possesseurs de tickets!
"Mais, et ceux qui n'ont pas de ticket alors?"
"On leur offre une flasque de lubrifiant médiéval et on les renvoie chez eux"

Je me retrouve donc dans la file, et tente de me distraire l'esprit en regardant un peu ce qui se passe autour de moi... je contemple une scène de mort et de désolation! Visiblement, beaucoup de festivaliers ne se sont pas renseignés sur la météo de ce pays merveilleux qu'est la Belgique et ont décidé de porter des costumes... inadaptés... Plusieurs elfettes de bois ont les lèvres bleues et tremblent de tous leurs membres ; un troll torse nu se couche sur un banc pour se laisser mourir ; de nombreuses civières passent et repassent pour évacuer les corps sans vie de barbares qui n'ont pas compris qu'il aurait mieux valu garder son manteau en peaux de bête aujourd'hui.

Du coup, grâce à ça et au départ des glandus sans tickets qui étaient restés dans la file, celle-ci avance un peu plus vite, ce qui n'est finalement pas plus mal.

Opé me rejoint dans la file alors que les guichets qui permettent de valider son ticket apparaissent à l'horizon, et quelques heures plus tard (dans ce récit les journées comportent beaucoup d'heures) nous pouvons ENFIN obtenir les précieux bracelets qui nous permettront d'entrer dans le bâtiment principal. Nous nous dépêchons de nous les coller autour du poignet avant qu'un des clodos qui subsistaient là ne tente de s'en emparer (il me semble avoir aperçu une pancarte "je suce pour un ticket") et nous dirigeons vers l'entrée.

Nouvelle file, mais qui cette fois semble avancer à un bon rythme. En approchant des portes cependant, quelque chose ne colle pas: les poubelles alentours sont noyées sous des amoncellements incroyables d'emballages de bouffe, de canettes et de bouteilles, les produits n'ayant parfois pas été consommés ; l'explication arrive hélas bien vite: ils ont embauché pour la sécurité de l'entrée principale la troupe d'anciens nazis qui en temps normal se contentent d'emmerder les gens avant les concerts... Je commence donc le festival par une canette d'1/2l de red bull cola o/.

La salle de projection! Partie I

À peine arrivés, Opé me pousse vers la salle de projection pour voir l'histoire sans fin... qui sera projetée dans 1h et demi...
"Mais pourquoi y aller maintenant, y a le temps non? Là ce sont les courts métrages"
"Oui, mais comme ça on a une place et tout, allez on y va lààà?"

En insistant un peu pour connaître la cause de cet empressement, j'arrive finalement à obtenir la vérité: l'acteur principal de l'histoire sans fin sera présent, et il y aura une scéance de questions réponses après le film. Or, Opé m'avoue, les larmes aux yeux, et une bosse suspecte déformant son pantalon, que tout petit déjà, il ressentait une attirance particulière pour ce personnage, et que rencontrer cet acteur aujourd'hui est pour lui un moment très spécial. Étant donné qu'à ce stade j'avais un peu envie de vomir, je n'ai pas insisté plus, donc si vous voulez plus de détails il faudra les lui demander vous-même, merci bien.

Nous entrons dans la salle, et un glandu généreux bénévole nous confie alors que nous serons amenés à voter afin de déterminer quel court métrage remportera le prix du public, à cet effet il nous donne à chacun un bulletin de vote de plus ou moins 1/2 cm².

Nous nous trouvons une place pas trop dégueu, et la projection commence. Le moins que l'on puisse dire est que la sélection est très très très très très très très inégale: de bonnes idées mais sans budget, un budget conséquent mais une idée traitée n'importe comment, une idée de merde traitée sans aucun budget, etc...

Je vais juste résumer ceux qui ont le plus retenu mon attention sur la petite dizaine de films:

-Le plus mauvais était sans aucun doute "Nuit noire". Alors le pitch est magnifique et digne d'un livre d'horreur bon marché pour enfants des années 90: "oh zyva je parie que t'es trop une fiotte pour passer la nuit dans un cimetière! wesh!" du coup -ATTENTION SPOILER OH OH OH - le glandu va dans un cimetière la nuit, il a peur, et il est englouti par les ombres des lieux (c'est surprenant). La vidéo se termine par un passage en revue de différents lieux sombres (entrée de tunnel, allée entre immeubles, cul d'Esel) genre "les ombres c'est trop flippant!".

Donc en gros, un scénario déjà bancal à la base mais qui en plus centré principalement sur la peur du noir. Projeté dans un festival où l'on croise des trolls, des mages maléfiques, des chevaliers noirs et des vampires. Un public tellement réceptif à la chose que je pense avoir entendu dans le rang derrière moi un "j'ai pas trop compris?".

-Le plus crispant est l'un de ceux qui avaient visiblement le plus de budget, je crois qu'il s'appele "Un jour de plus". On y suit un survivant de l'apocalypse (virus? gaz? ce n'est pas expliqué) qui part en expédition dans la ville pour ramener de la bouffe à la maison.

Alors... comment dire... mettez n'importe quel fan de films de zombie, n'importe quel joueur de survival horror (DayZ ou autre) ou même n'importe qui avec une dose normale de sens commun devant ce film, et il va criser. Le mec enlève son masque à gaz sans raison avant d'ouvrir un sac pris sur un "infecté" ; il se déplace dans les bâtiments sans aucune discrétion en se prenant les pieds dans des conserves ; il débarrasse une table de son contenu en mode "hop je balance tout par terre" ; quand il doit se servir de son arme à feu, il commence par la charger parce que depuis le début il se baladait avec une arme vide et les munitions dans sa poche ; quand quelqu'un le vise avec un shotgun et qu'il est caché derrière un meuble, il sort complètement de sa couverture -il va au centre de la pièce- pour mettre le type en joue ; il - PUTAIN MAIS MERDE IL AURAIT JUSTE DU MOURIR APRES 10 MINUTES SERIEUX RAAAAAAAAAAAAAH MAIS POURQUOI TU FAIS CA? POURQUOI T'ES CON???

-Le meilleur par contre, celui qui a instantanément remporté nos votes, c'est "La légende du vieux Jacques", récit qui, sans doute involontairement, lève légèrement le voile sur les origines étranges de celui que l'on nommera désormais "le vieux GG".



La suite... bientôt o_o

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctisagmen.darkbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trolls & Légendes 2015 §   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trolls & Légendes 2015 §
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trolls et légendes 2015
» Trolls et Légendes 2015
» Trolls & Légendes
» Trolls & Légendes 29, 30 et 31 mars 2013
» TROLLS & LEGENDES 10th BIRTHDAY : 3/4/5 Avril 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noctis Agmen :: Général :: Bar-
Sauter vers: